Bienvenue à Shunbun no Hi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Invitation pour cause de fièvre

Aller en bas 
AuteurMessage
Yamato K. Kujô
ROYAL PRINCE of DARKNESS...Lycéen naïf et gentil fondateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : certainement à l'infirmerie

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Invitation pour cause de fièvre   Jeu 3 Mar - 23:34

On était presque devant la porte de mon appartement, que je senti Day qui commençait un peu à flancher sous mon poids. C’est bon, je peux marcher maintenant, mais ce dernier continua, pourquoi faisait-il cela ? Est-ce pour nous montrer, à Mélina et moi ; qu’il sait s’occuper de ses « jouet » ? Je soupirais intérieurement, faire tout ça juste pour voir qu’il peut-être inquiet…bon, c’est vrai qu’avec moi, on peut s’inquiéter sept jour sept, vingt-quatre heure sur vingt-quatre, le week-end et les jours fériés. Day me dit alors que je vis vraiment dans un appartement de pauvre, moi je ne trouve pas, mon appartement c’est un nid douiller, confortable, chaleureux….bref, c’est pour dire que je préfère mon petit appartement à la vie de palace que j’ai eu. Comme quoi l’argent ne fait pas le bonheur qu’il peut faire….en tout cas, ça se confirme pour moi. Bon, attend on est à la porte de mon appartement, je cherche mes clés dans mon sac………

_ Aieuh…..

Mon coccyx, punaise ça ne va pas de me lâcher ainsi !? Heureusement qu’il y a des barrières entre le couloir et le vide, je te dis pas, si Day m’avait lâché, qu’est-ce que je serais devenu ? De la bouillie ? Non, avec un seul étage, je ne pense pas que je serais devenue de la bouillit, mais comment même. Maintenant en plus d’avoir chaud, j’ai mal à mon coccyx, merci Day pour ce nouvel mal. T’es vraiment génial, je t’adore. Le pire c’est que tu t’excuse même pas et tu t’en va, j’irais me plaindre à ta sœur tient. Je n’arrive pas plus à me lever, c’est malin, j’espère que je pourrais aller au lycée demain.

- Bon mission accomplie, maintenant je vais vous laissez bécoter tranquillement dans votre coin, j’ai pas que ça à faire et pis y fait trop chaud. Allez, au revoir Yamayoru, et …..Mélina et son truc blanc.

Mission accomplie, tu rigoles là, pour moi ce n’est pas vraiment une mission accomplie. Mais bon, tu ma déjà ramené ici, donc je ne vais pas t’en demander trop non plus. Bon je refouille tranquillement dans mon sac, mes clés pendant que je suis à terre. Je n’ai même pas fait attention aux insinuations de Day, ni à la colère de Mélina. Allez petite clés, dit moi où tu te caches, petite-clés…..ah je t’ai trouvé. Je remarquais que Méli était rouge en me fixant, pourquoi ? C’est calme tout d’un coup, je regarde derrière la jeune fille et je vois……Personne ?! Hein, Day est parti, me laissant seul avec une fille ? Normalement c’est interdis….heu….. Ce n’est pas approuvé par le code du protocole. La jeune fille m’aida à me relever et me demanda si ça aller.

_ Je….je crois que oui.

Je mets là clés dans la serrure avec une seule main et j’ouvre la porte. Oui, si j’ouvre la porte avec une clé, c’est que je suis seul….pour le moment, j’arrive toujours avant ma meilleure amie. Bon, tout est propre et rangé, et il y a deux pairs de pantoufle, donc ça va.

_ Bienvenue chez moi…..Mélina et toi aussi Lévi.

Hein ?! Comment ça, je parle à un chat et alors, je parle souvent à ma petite Leven quand ce n’était encore une chatte et on se comprenait. Allez, je ne vais pas obliger Mélina à me soutenir, je dois être un peu lourd et puis ce n’est pas digne d’un gentleman…..bon, d’accord, je ne suis pas un gentleman. Donc je m’appuis contre le mur, j’enlève mes chaussures et mit ma paire de pantoufle, je peux vous dire que c’est un travail d’équilibriste.

_ Si tu veux, j’ai une deuxième paire.

C’est la première fois, que je ramène quelqu’un à l’appartement. Je me sens un peu mal à l’aise d’être seule avec une fille. Bon, normalement rien ne peux arriver, on n’est pas amoureux et puis moi –je sais que je vais me répéter, mais bon- ce n’est pas avant le mariage.

_________________


Invité, trouveras-tu ma véritable identité ?




Si tu as perdu le goût et perdu le chemin, si tu tiens à peine debout, si c'est la peine qui te tient. Si tu te sens seul, si t'as besoin d'une épaule, si tu te sens mal, t'hésites pas, tu m'appelles.
Si un jour ça va pas, j'espère que tu viendras... je compte sur toi,Invité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madlovechase.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Ven 4 Mar - 11:21

Cet idiot de Day avait donc abandonné lâchement Yamato-kun et Mélina, les laissant seul, totalement seul. Méli se retrouvait donc avec le beau blond, devant la porte de son appartement. Elle était effectivement très rouge, elle était seule à présent avec un jeune homme, qu'elle ne connaissait pas vraiment, à peine même. Mais bon, tant pis, elle avait décidé d'aider Yamato-kun et le fera. Ce dernier ouvrit sa porte avec sa clé. Vivait-il avec quelqu'un ? Ses parents ? Méli était curieuse de savoir et entra timidement à la suite de Yamato-kun. C'était là que vivait le beau blond. Elle regarda autour d'elle, intriguée. Elle allait savoir où vivait le jeune homme qu'elle venait de rencontrer. Ce jeune homme si gentil, si souriant et si ... Beau. Méli se reprit, arrêtant de regarder autour d'elle. Elle trouvait l'appartement du blond très bien décoré, et surtout bien rangé et propre. Yamato-kun était soit une fée du logis ou ce qui pouvait être plus logique qu'il vit avec quelqu'un. Ses parents, pensait Méli en fixant à présent Yamato-kun. Il lui dit bienvenue ainsi qu'à Lévi qui se mit à miauler content en fixant le blond. Méli afficha un sourire magnifique au jeune homme.

-Cela ne dérange pas que Lévi rentre ? Il sera très sage et ne fera pas de dégâts !

Elle voulait par cette question, savoir si personne n'était allergique aux poils de chat vu que peut-être que Yamato-kun ne vivait pas seul. En effet, elle vit une deuxième paire de pantoufle près de celles du blond. Qui plus est, il les mit avec un peu de mal. Méli chercha du regard autre chose. Elle remarqua qu'il n'avait pas d'autres paires de pantoufle. Qu'une seule personne vivait avec Yamato-kun ? Sa mère ? Méli était intriguée :

-Tu vis avec ta mère, Yamato-kun ?

Elle posa directement la question avec un sourire aimable aux lèvres en le fixant. Il lui proposa une deuxième paire de pantoufle. Elle le remercia. Elle posa Lévi à terre puis enleva ses chaussures. Méli continua de sourire à Yamato-kun. Elle était aussi mal à l'aise que lui. Elle était seule avec un garçon dans un appartement. Vraiment toute seule avec un garçon et surtout proche de lui comme là. Lévi vit le comportement de sa maîtresse et se frotta à sa cheville pour la calmer. Bon après tout, il n'allait rien se passer ... Si ? Elle n'était pas amoureuse de lui, lui non plus n'était pas amoureux d'elle, donc il ne se passera rien. Elle devait se dire qu'elle était avec un ami et que tout se passera bien. Elle pensa aussi à son beau prince, Kaito-sama. Et dire qu'elle n'en était pas loin mais elle ne le savait pas ... La pauvre. Son coeur battait crescendo, elle devait se calmer sinon elle en tomberait dans les pommes. Elle essaya de se calmer en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Yamato K. Kujô
ROYAL PRINCE of DARKNESS...Lycéen naïf et gentil fondateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : certainement à l'infirmerie

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Ven 4 Mar - 23:27

-Cela ne dérange pas que Lévi rentre ? Il sera très sage et ne fera pas de dégâts

Bien sûr que non, ça me dérange pas que Lévi rentre, j’aime les chats, donc ça ne pose pas de problème. Je serais ravis qu’il rentre, et puis le propriétaire accepte les animaux….les animaux de petite taille tant qu’ils ne font pas de bruit, donc ça va. Tient, j’y pense, s’il a faim, je crois qu’il reste un peut de lait dans le réfrigérateur, oui j’appelle mon frigo par son vrai nom, car normalement frigo c’est une marque. Il doit aussi me rester une petite boite de biscuit au poisson. Ah Leven et ces biscuits, si elle le pouvait, elle en achèterait tous les jours, c’est assez marrant, Leven adore le poisson, mais pas les souris et elle ne joue pas non plus avec ces dernières. Bon, je vais répondre à Mélina.

_ Non, ça ne me dérange pas. Et s’il a faim, j’ai du lait ou des biscuits au poisson.

Je sais c’est bizarre d’avoir des biscuits au poisson chez soi, mais bon, quand on « vit » avec une chatte qui s’est transformée en humaine très sexy, on ne peut pas changer toutes ses habitudes. Dés fois, ça me manque, de ne plus la caresser, sentir son doux poil entre mes doigts. Je me souviens quand père me l’a offert, c’était le plus beau jour de ma vie, car j’allais enfin avoir une amie. Je sortie de mes pensées quand Mélina me posa une question sur la personne qui vit avec moi.

-Tu vis avec ta mère, Yamato-kun ?

Ma mère….heu….Houlà, sujet sensible, bon pas au point de pleurer, mais quand même, c’est un sujet sensible. Je baisse la tête et je me gratte la joue avec un de mes doigts. Que dire….j’aurais voulut vire avec elle ou même avoir des souvenirs d’elle, mais surtout la connaître, malheureusement le destin à voulut que ça se passe autrement. Bon, je me ressaisis, avant d’inquiéter Mélina encore plus.

_ Je vis avec une amie de la famille.

Je fis un sourire pour rassurer le jeune fille, je ne voulais pas qu’elle s’inquiète pour se qu’elle a dit à propos de ma mère. Je préfère encore de parler de ma mère, même si, je ne l’a connais pas que de mon père, enfin pour le moment, je suis en colère contre lui, donc mieux faut éviter se sujet. Je regardais Méli, fallait que je me conduise en bon hôte, même si je suis un peu fiévreux, je dois me conduire en tan quel et puis j’ai également des devoirs à faire.

_ Heu…Tu veux quelques chose à boire, Méli ?….heu, je voulais dire Mélina.

Houlà, voilà que je donne des surnoms maintenant, j’espère qu’elle m’en voudra pas.

_________________


Invité, trouveras-tu ma véritable identité ?




Si tu as perdu le goût et perdu le chemin, si tu tiens à peine debout, si c'est la peine qui te tient. Si tu te sens seul, si t'as besoin d'une épaule, si tu te sens mal, t'hésites pas, tu m'appelles.
Si un jour ça va pas, j'espère que tu viendras... je compte sur toi,Invité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madlovechase.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Sam 5 Mar - 17:25

Yamato-kun répondit que Lévi ne dérangeait en rien et le jeune homme proposa même à manger si le petit chat avait faim. Ce dernier savait très bien qu'on parlait de lui, surtout il entendait très bien de quoi parlait les deux jeunes gens au-dessus de lui. Lévi, qui s'était assit, se releva, la queue relevée, l'air tout content. Il se mit à miauler. Il commençait déjà à bien aimer Yamato-kun et alla contre le jeune homme, se frotta contre sa jambe. Méli sourit, son chat adorait qu'on prenne soin de lui. On l'entendit ronronner près de Yamato-kun. Puis Lévi s'arrêta pour renifler le blond, l'air bizarre :

-Lévi, qu'est-ce qu'il y a ? Yamato-kun est gentil, il va t'offrir à manger ... Mais au fait ...

Elle fixa Yamato-kun, embarrassée. Le pauvre, il avait de la fièvre, il ne fallait pas oublier, non plus ! Elle s'était permise d'entrer chez lui et tout gentil qu'il était, il l'accueillait sans rien dire, proposant même à manger à son adorable chat. Ce dernier était vraiment bizarre en se collant à Yamato-kun. Méli serra son poing. Elle devait aider le blond à se sentir mieux, il n'était pas bien après tout ...
Puis Yamato-kun répondit à la question que Méli avait posé. Il ne vivait pas avec sa mère. Bizarrement, elle le vit baisser la tête, se grattant la joue. Avait-elle posé une question qui ne fallait pas ? Méli se sentit étrangement triste un moment. Elle avança sa main vers Yamato-kun mais celui-ci lui dit qu'il vivait avec une amie de sa famille. Il fit un sourire pour rassurer la blonde. Elle baissa sa main et la ramena vers elle. Elle hésita de poser d'autres questions à Yamato-kun. Et si, il n'avait plus de mère ? Méli fronça les sourcils.
Le blond sortit Méli de ses pensées en lui demandant ce qu'elle voulait boire. La blonde se reprit et s'agita. Il ne fallait pas qu'il se dérange pour elle. Il était fiévreux, il ne fallait pas l'oublier ! Elle posa ses mains en avant sur Yamato-kun et le poussa vers le salon (je suppose qu'il y a un salon XD) puis le poussa dans un canapé (a-t-il un canapé ? On suppose aussi ... Very Happy). Elle rougit un peu de ce qu'elle avait fait. Elle se redressa en devenant vraiment rouge en agitant les mains :


-Laisse, Yamato-kun ... Il faut ... te reposer ... En plus, je dois te déranger mais ... Je vais pas te laisser comme ça.

Elle arrêta de balbutier pour rien, toujours rouge. Puis elle se reprit en se souvenant qu'il avait dit Méli au lieu de Mélina. Bizarrement, son coeur se mit à battre très fort, sans qu'elle comprenne :

-Tu peux ... M'appeler Méli si tu veux ...

Elle essaya de calmer le rythme sourd de son coeur. Elle reprit un sourire, prête à aider :

-Si tu veux et si ça ne dérange pas, je veux t'aider. Il ne faut pas que tu bouges, tu n'es pas bien. Tu veux sûrement quelque chose de frais !

Mais bon, elle n'était pas chez elle après tout. Elle n'allait pas se permettre d'aller de fouiller en cuisine, trouver un verre et de l'eau fraîche pour le blondinet. Mais bon, elle n'allait pas le laisser bouger alors qu'il n'était pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Yamato K. Kujô
ROYAL PRINCE of DARKNESS...Lycéen naïf et gentil fondateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : certainement à l'infirmerie

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Dim 6 Mar - 0:40

Je commençais à m’avancer vers la cuisine pour donner à boire à Mélina et nourrir son chat, qui se frotta contre mes jambes, puis je l’entendis ronronner, comme c’est adorable. Ce dernier s’arrêta et commença à me renifler, étrange ça fait deux fois que ça m’arrive, est-ce que celui-ci aussi sentait l’odeur de Leven ? Après tout pourquoi pas ; car Lévi est comme Fenrir, c’est un male et ma Leven une femelle. Bon aller, faut que je serve mes invités, à ce moment là, Mélina me poussa vers le salon puis me poussa dans le canapé, je me demandais se qu’elle faisait. Ne me dite pas que c’est une de ces filles qui veulent que passion et pas d’amour. Je devenais rouge, pourquoi les situations embarrassantes retomber toujours sur moi ?

_ heu…pour ce genre de truc…….tu ne crois pas que c’est plus sympa avec quelqu’un de consentant et que vous partagez la même chose ?
-Laisse, Yamato-kun ... Il faut ... te reposer ... En plus, je dois te déranger mais ... Je vais pas te laisser comme ça.
_ Hein ?

Oh non, je me suis fait ridiculiser là, je pris un coussin qui était à côté de moi et je le mis sur ma tête. Je ne pouvais plus regarder Méli droit dans les yeux maintenant. Quel con, je suis.
-Tu peux ... M'appeler Méli si tu veux ...

Je ne répondis pas, la honte était toujours là et j’ai peur qu’elle me prenne pour un imbécile maintenant. C’est la première fois que je me retrouve seul avec une fille et moi je lui ai dit ça. rahhh, elle va s’en doute me prendre pour une personne qui fait partie de la vieille école.
-Si tu veux et si ça ne dérange pas, je veux t'aider. Il ne faut pas que tu bouges, tu n'es pas bien. Tu veux sûrement quelque chose de frais !

J’enlevais un peu le coussin et je regardais Mélina
_ Heu…un verre d’eau…..les verres se situaient dans le placard du haut ….et les boissons dans le réfrigérateur….mais tu sais normalement c’est toi l’invitée et moi l’hôte.

[désolé j'ai pas trop d'inspiration]

_________________


Invité, trouveras-tu ma véritable identité ?




Si tu as perdu le goût et perdu le chemin, si tu tiens à peine debout, si c'est la peine qui te tient. Si tu te sens seul, si t'as besoin d'une épaule, si tu te sens mal, t'hésites pas, tu m'appelles.
Si un jour ça va pas, j'espère que tu viendras... je compte sur toi,Invité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madlovechase.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Dim 6 Mar - 14:20

Mélina piqua un fard monumentale quand Yamato-kun lui sort ce genre de phrase. Son coeur se remit à battre à cent à l'heure et la couleur rouge augmenta sa progression sur son visage. Elle était littéralement rouge. Elle était gênée que Yamato-kun pensait qu'elle était de ce genre et que si elle l'avait poussé ainsi dans le canapé c'était pour faire ce genre de chose. La fumée sortait presque du visage de Méli qui ne savait où se mettre tout comme lui. Elle qui ne voulait pas penser à ce genre de chose, trop gênée par ça, elle n'arrive plus à dire ou faire quoi que soit. C'était tellement gênant, elle s'en voulait pour son geste imprudent. Elle ne pensait pas à ce genre de chose en le poussant ainsi, non vraiment pas. Elle n'était pas de ce genre, elle était plutôt genre très timide pour ces choses-là. Enfin, pas plus timide que certaines filles mais quand même. Le rouge resta sur elle, un bon moment, voire même de la tête aux pieds. D'un coup, il faisait un peu trop chaud dans la pièce. Yamato-kun s'était caché derrière un coussin et Méli voulait elle aussi quelque chose pour se cacher comme lui. C'était tellement embarrassant cette situation, seule avec Yamato-kun dans son appartement. Méli essaya de se calmer, avec difficultés. Elle essaya de penser à autre chose et de trouver quelque chose pour oublier vite. Euh ... Heureusement, Yamato-kun expliqua où trouver un verre et des boissons fraîches. Mélina se reprit avec un sourire mais en évitant son regard quand il enleva un peu le coussin ... Elle hésitait à s'excuser de son geste qu'il avait méprit et crut autre chose. Mais elle n'arrivait pas à le dire.

-Ne ... Ne t'inquiètes pas ... Yamato-kun ! Je ... Je ... Repose-toi ... Ca ne me dérange pas ... Je ... Je vais ...

Elle se retourna d'un bond, mal à l'aise, Lévi passa malheureusement à ce moment-là et sa maitresse ne le vit pas. Donc manque de bol, il se retrouva dans les pattes de sa gentille maitresse qui se rétama la face par terre. Le summum du ridicule. Heureusement, elle ne se fit pas trop mal et se releva aussitôt, sourire feint sur ses lèvres pour rassurer Yamato-kun. Elle partit aussitôt en courant vers la cuisine, comme une dératée. Elle était vraiment gênée. Elle profita d'être hors de vue de Yamato-kun pour se calmer de façon bizarre, en s'agitant, rouge et se traitant de baka toutes les secondes. Puis enfin, elle chassa ses maudites pensées pour se reprendre. Elle se calma lentement puis prit deux verres, ensuite une bouteille d'eau fraîche au frigo. Elle inspira puis reprenant un sourire, elle revint vers Yamato-kun et Lévi qui était à nouveau sur ce pauvre blond. Méli ne comprenait pas l'attitude de son fidèle compagnon à quatre pattes. Elle posa les verres sur une table qui se trouvait là près des canapés et versa l'eau. Elle prit un verre et le tendit à Yamato-kun. Elle s'était calmée, heureusement ... Il allait finir par la prendre pour une folle.

-Tiens.

Elle fit son plus beau sourire. Elle voulait oublier la situation embarrassante. Elle s'assit près de Yamato-kun à distance raisonnable.

-Tu as un bel appartement, Yamato-kun.

Elle pensa au sien un moment. Elle but son verre. Elle avait bizarrement encore chaud et la fraîcheur de l'eau l'aidait.
Revenir en haut Aller en bas
Yamato K. Kujô
ROYAL PRINCE of DARKNESS...Lycéen naïf et gentil fondateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : certainement à l'infirmerie

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Mer 9 Mar - 15:40

-Ne ... Ne t'inquiètes pas ... Yamato-kun ! Je ... Je ... Repose-toi ... Ca ne me dérange pas ... Je ... Je vais ...

Mince, j’ai dû la mettre mal à l’aise avec ma stupide phrase, car elle hésitait sur les mots. Me reposer ? Pourquoi pas, mais il y avait tellement de chose à faire…enfin….seulement les devoirs….mais là on nous en a donnés une tonne et tous ça pour le lendemain…..pfff….la flemme de les faire et pourtant il le faut. Je regardais un instant la jeune qui se dirigeait vers la cuisine, quand tout d’un coup, elle se retrouva par terre à cause de son petit chat, inquiet, je me redresse du canapé, c’est alors qu’elle me sourit, ce qui signifier de ne pas m’inquiétais, qu’elle n’avait rien. Avant de me rallongeais, j’enlevais ma chemise blanche que j’avais déboutonnée tout à l’heure dans la rue, heureusement que j’avais mon t-shirt noir en-dessous, je ne veux pas que d’autre personne connaisse mon secret…une seule ça me suffit.

Je me rallonge dans le canapé, je me suis mit à contempler le plafond, ce dernier était blanc et il n’avait aucune toile d’araignée. Je commençais à fermer mes yeux, certainement à ma cause de la fièvre, d’ailleurs j’avais encore chaud. Enfin de compte, on peut dire que je me repose….bon d’accord je l’avoue, je me suis assoupis.
A cause de cette foutue chaleur et cette foutue fièvre, j’ai rêvé de la fois où j’avais été punie par mon père, car j’avais insulté un de nos invités, ce dernier me faisait des reproches car je me baladais avec ma chatte et cette dernière l’a griffé au visage et il a commencé à dire à mon père que mon chat était un danger public, n’importe quoi, je devais avoir à peine sept ans quand ça c’est produit. Bref, mon père m’ordonna de rester dans ma chambre, c’est ce que je fis, au bout d’un moment je me endormis dans mon lit et Leven est arrivé et elle a commencé à me lécher au visage, ça me faisait rire.

Mais revenons au présent, je sentais quelque chose sur, c’était léger, j’aurais put l’enlever facilement mais je ne faisais rien. Cette petite chose légère commença à me renifler et je sentais quelque chose sur mon visage, ça me chatouiller, et je finis par rigoler. Je croyais que c’était à cause de mon rêve.
_ Leven….arrête tu me chatouilles.

Je finis par me réveiller en sursaut à cause des chatouilles, je baissais la tête et c’est là que je vis que ce n’était pas Leven, mais Lévi, le chat de Mélina. Quel imbécile que je fais confondre mon rêve et la réalité. J’espère que Méli n’a rien entendu, quoique même qi elle m’avait entendu, elle ne sais pas qui est Leven, donc normalement ça doit aller.
-Tiens.

Je vis un verre devant moi, puis en levant doucement mes yeux, je remarquais que la jeune fille me le tendit. Je me redresse, callant mon dos contre l’accoudoir du canapé avant de prendre le verre d’eau et d’en boire une gorgée.
_ Merci, Méli.

Elle me répondit par un sourire, certainement pour oublier cette situation embarrassante. Oui, il fallait l’oublier, sinon à chaque fois qu’on va se croiser quelque part ça va être pire. Mélina viens s’assoir prés de moi à distance raisonnable, pendant que je buvais encore mon d’eau fraîche.

-Tu as un bel appartement, Yamato-kun.
_ heu merci….Mais tu sais tu peux juste m’appeler Yamato.

le kun n’était pas vraiment nécessaire…enfin pour moi. Je regardais un peut autour de nous, je n’avais pas remarqué mais c’est vrai que l’appartement est joli.

_________________


Invité, trouveras-tu ma véritable identité ?




Si tu as perdu le goût et perdu le chemin, si tu tiens à peine debout, si c'est la peine qui te tient. Si tu te sens seul, si t'as besoin d'une épaule, si tu te sens mal, t'hésites pas, tu m'appelles.
Si un jour ça va pas, j'espère que tu viendras... je compte sur toi,Invité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madlovechase.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Mer 9 Mar - 18:08

Méli s'était à présent calmée. Elle était néanmoins encore assez rouge, mais juste quelques rougeurs sur ses joues. Ses mains étaient posés sur ses genoux, regardant autour d'elle, intriguée. Puis elle prit son Lévi dans les bras voyant qu'il allait de nouveau sur le pauvre jeune homme. Le chat avait réveillé Yamato-kun alors qu'il s'était assoupi. Peut-être Méli l'aurait laissé dormir à ce moment-là et serait partit, le laissant tranquille, posant le verre sur la table. Mais d'un côté, elle aurait considéré ça comme partir comme une voleuse. Elle ne pouvait laisser Yamato-kun seul ainsi. Elle serait peut-être resté près de lui à le regarder dormir, à le surveiller en quelques sortes. Elle n'était pas du genre à profiter pour aller fouiller un peu partout. Elle était raisonnable. Lévi avait donc réveillé le jeune homme et Méli se souvint enfin de ce que celui-ci avait dit en se réveillant. C'était dans un murmure mais elle avait vaguement entendu que Yamato-kun parlait d'une personne qui le chatouiller et qu'il lui demandé d'arrêter. Qui était donc cette personne ? Pour que Yamato-kun confonde avec Lévi ... Méli se sentit bizarre, comme curieuse de savoir. Qui était donc Leven ? Sa petite amie ? Peut-être bien, qui sait ...
Méli avait donné le verre au blond et il l'avait remercié gentiment. Yamato-kun était vraiment un adorable garçon. Et Méli commençait à l'apprécier petit à petit. Bizarrement à bien l'aimer ... Elle lui sourit, l'air tranquillement bien à présent. Elle aimait bien être en la présence du jeune homme, étrangement. Elle pourrait y rester une éternité, tellement elle se sentait bien. Elle se mit à penser à Kaito-sama sur le moment ... Yamato-kun la sortit de ses pensées en lui disant qu'elle pouvait dire seulement Yamato sans le -kun. Elle rougit un peu. Appeler quelqu'un par son prénom tout court ... Ca faisait ... Pour elle ... Vraiment intime ... Mais bon ...


-D'accord ... Yamato.

Elle lui fit un agréable sourire puis se souvint qu'elle avait des tonnes de devoirs à faire. Elle se rappela en regardant Yamato qu'il en avait aussi vu qu'ils étaient dans la même classe. Elle eut alors une idée. Tant qu'à faire, si ils le faisaient ensemble ces devoirs ?

-Yamato ? On a beaucoup de devoirs à faire, si ça te dit on peut les faire ensemble ... Ca serait mieux. Ho, à moins que tu préfère te reposer, tu n'es pas bien après tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Yamato K. Kujô
ROYAL PRINCE of DARKNESS...Lycéen naïf et gentil fondateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : certainement à l'infirmerie

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Ven 11 Mar - 22:48

-D'accord ... Yamato.

Je souriais quand elle m’appela juste par mon prénom, même si pour certain ça faisait trop intime, je préfère cela qu’aux suffixes ou aux mots respectueux du genre sa seigneurie, Majesté, etc….Je préfères juste mon prénom ou mon nom de famille même si c’est un faux. Et puis, même si Day est jaloux, je voulais devenir l’ami de Mélina, en plus on est dans la même classe donc ça doit être un peu plus facile de faire ami-ami. Je l’appréciais bien, elle est très gentille, serviable, elle pourrait faire tomber n’importe quels garçons à ses pieds, sauf Day.

-Yamato ? On a beaucoup de devoirs à faire, si ça te dit on peut les faire ensemble ... Ca serait mieux. Ho, à moins que tu préfère te reposer, tu n'es pas bien après tout ...

Je la regardais quand elle s’adressa à moi, c’est la moindre des politesses de regarder la personne qui vous parle et l’écouter sinon ben, soit vous vous faites engueuler soit vous vous faites engueuler. Comment ça j’ai mis deux fois la même chose, c’est normal, car dans les deux cas vous vous faite engueuler, essayer et vous verrez. Méli me dit qu’on a beaucoup de devoir, c’est vrai que là les professeurs sont y aller fort, mais bon c’est comme ça, elle me dit également si on pouvait faire nos devoir ensemble ou si je préfère me reposer. Comme on me l’a souvent dit « Ne remet pas à demain, ce que tu peux faire aujourd’hui ! » , donc va pour les devoirs.

_ Je serais ravis qu’on fasse nos devoirs ensemble.

Je me mets correctement avant de prendre mon sac qui était par terre et le posa sur mes genoux. Je sortais mon agenda et commença à regarder les devoirs. On avait une page d’exercices de Mathématique à faire, une description d’une peinture en Anglais, une thèse en Japonais et une rédaction sur un sujet de notre choix en Français….ça va être dur mais bon.

_ Tu veux commencer par quelle matière ?

Moi je ne sais pas sans doute par l’Anglais ou Les Mathématiques vu que ce n’était pas à rendre. Je sors les affaires dont nous avons besoin pour faire nos devoirs.

_________________


Invité, trouveras-tu ma véritable identité ?




Si tu as perdu le goût et perdu le chemin, si tu tiens à peine debout, si c'est la peine qui te tient. Si tu te sens seul, si t'as besoin d'une épaule, si tu te sens mal, t'hésites pas, tu m'appelles.
Si un jour ça va pas, j'espère que tu viendras... je compte sur toi,Invité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madlovechase.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Sam 12 Mar - 17:30

Mélina ne voulait pas s'imposer à Yamato. Et si il pensait qu'elle était trop collante ? Peut-être voulait-il la voir partir pour être enfin tranquille. Méli se leva prête à partir. Elle ne voulait pas que sa présence gêne le jeune homme qui était si gentil après tout. Elle sourit, il valait mieux laisser Yamato tout seul pour se reposer. La présence de Méli ne l'aidera sûrement pas à se reposer. Surtout que Lévi avait l'air bizarre. Elle attrapa son chat pour le prendre dans ses bras. Elle n'allait pas déranger le blond avec des devoirs qu'il ferait plus tard, à tête reposée. Il la regarda et Méli était sur le point de partir. Mais il la retint en lui disant qu'il serait ravi de faire ses devoirs avec elle. Disait-il ça parce qu'il était trop gentil pour avouer à Méli qu'il voulait être tranquille, qu'en fait, il ne voulait que se reposer tranquillement. Elle hésita en regardant Yamato prendre son sac et sortir ses affaires. Elle se décida enfin à poser Lévi. Elle alla prendre son sac qu'elle avait laissé dans l'entrée. Elle revint avec, hésitant encore un peu. Elle fixa Yamato :

-Tu es sûr ? Tu dois te reposer, je ne voudrais pas t'imposer ...

Elle s'assit à nouveau à côté de Yamato qui lui demanda par quelle matière commençait. Méli reprit son sourire. Il voulait peut-être vraiment faire ses devoirs avec elle, après tout. Elle sortit aussi ses affaires, ravie. Mais elle ne voulait pas s'imposer et ne pas embêter Yamato.

-Tu sais, tu peux le dire si ma présence t'embête. Je ne le prendrais pas mal ... Je partirais.

Elle le fixa puis changea son regard en souriant :

-Sinon comme tu veux, on pourrait commencer par ce qu'on n'a pas à rendre ?

Elle voudrait vraiment que Yamato devienne son ami. Mais qu'en penserait Day ? Lui qui prenait le blond pour un jouet. Le roux détesterait encore plus Méli ...
Revenir en haut Aller en bas
Yamato K. Kujô
ROYAL PRINCE of DARKNESS...Lycéen naïf et gentil fondateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : certainement à l'infirmerie

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Mar 15 Mar - 22:26

-Tu es sûr ? Tu dois te reposer, je ne voudrais pas t'imposer ...

Oui, je suis sûr si ce n’était le cas je l’aurais et puis pour moi la présence de Mélina était apaisante, je me sentais moins seul et puis on pourra se parler de nous afin de mieux se connaître. M’imposer quelque chose ? Oh ! Non, tu ne m’impose rien, tu me la proposé et j’ai répondu que j’étais d’accord. Et puis, sa proposition n’était pas le même ton quand on impose quelque chose. Lorsque que quelqu’un impose une chose à l’autre dans la plupart pars des cas c’est comme un ordre avec peut-être une pointe de colère. Mais là c’est tout le contraire, je regardais une nouvelle fois la page de devoir qu’on devait faire….franchement les professeurs sont des malades.

-Tu sais, tu peux le dire si ma présence t'embête. Je ne le prendrais pas mal ... Je partirais.

Je regardais encore une fois la jeune fille, est-ce que sa présence m’embête ? Bien sûr que non, pour le moment les seules présences que j’aime c’est celle de Day même s’il m’embête et la sienne. Je ne te crois pas lorsque tu dis que tu ne le prendrais pas mal, au contraire, je crois que tu le prendrais mal et puis ta présence ne m’embête pas.

_ Mais, ta présence ne m’embête pas Méli, elle est apaisante.

Elle me fixa puis son regard changea elle me souriait, je lui rendis son sourire. Oui je suis une personne qui sourit tout le temps enfin presque tout le temps, comme tout le monde j’ai des coups de blues, j’ai le moral à zéro et je me mets en colère, mais je suis souvent souriant prêt à partager ma bonne humeur avec tout le monde.

-Sinon comme tu veux, on pourrait commencer par ce qu'on n'a pas à rendre ?

Comme je veux ? Heu….c’est difficile. D’accord alors comme tu la dit on va commencer par ce qu’on n’a pas à rendre. Donc les matières où on ne doit pas rendre nos devoirs sont L’Anglais et les Mathématiques, alors heu….Par quel le matière on va commençais parmi ces deux là.

_ Heu….Par L’Anglais et les Mathématiques ?

_________________


Invité, trouveras-tu ma véritable identité ?




Si tu as perdu le goût et perdu le chemin, si tu tiens à peine debout, si c'est la peine qui te tient. Si tu te sens seul, si t'as besoin d'une épaule, si tu te sens mal, t'hésites pas, tu m'appelles.
Si un jour ça va pas, j'espère que tu viendras... je compte sur toi,Invité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madlovechase.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Mer 16 Mar - 0:17

Mélina était plutôt très enthousiasmé de pouvoir faire ses devoirs avec Yamato. Habituellement, elle faisait cette corvée seule, chez elle, dans son petit appartement. Rien de bien réjouissant en sommes. Méli s'arrêta en sortant un cahier en entendant Yamato lui répondre. Elle rougit un peu sous les paroles. Sa présence pour le blond était apaisante. Ces douces paroles rassurèrent immédiatement Méli qui ne cessa de sourire en sortant sa trousse. Yamato était vraiment très gentil et adorable. Il avait un caractère parfait, souriant tout le temps, se montrant compatissant et gentil. Méli adorait ce genre de caractère car elle était un peu comme ça au fond. Elle était décidément bien contente d'être rester et de pouvoir faire ses devoirs avec Yamato. C'était un camarade de classe, vu qu'ils étaient dans la même classe. Et elle voulait même qu'ils soient plus que camarades. Elle voulait se lier d'amitié avec lui. Et ce genre de moment aidera sûrement à les lier davantage. Car elle commençait à bien l'aimer, elle le savait. Sa présence à lui était toute aussi apaisante :

-Ta présence aussi m'est apaisante, Yamato ...

Elle le pensait vraiment. Elle l'avait dit avec une voix chargée d'émotions. Elle le fixa. Oui, elle voulait devenir son amie ... Yamato proposa soit les maths ou l'anglais. Méli n'était pas difficile question matières scolaires. Mais c'était vrai qu'elle préférait les maths à l'anglais, se trouvant un accent horrible et elle mélangeait les mots parfois :

-Hé ben, commençons par les mathématiques, si ça ne te dérange pas ...

Elle avait vraiment besoin d'aide niveau anglais, se sentant pitoyable dans cette matière. Elle n'oserait pas le dire au jeune homme. Par peur ... d'avoir honte ? Bref, elle sortit son livre de maths. Les maths étaient décidément, pour elle, plus facile que l'anglais ... Même si ils avaient une page d'exercice de maths à faire. Méli sortit un crayon qui en le sortant, maladroitement, le fit tomber vers Yamato :

-Oups, désolée.

Rouge, elle récupéra vite-fait le crayon près de la jambe du jeune homme qu'elle frôla sans faire exprès avec sa main. Son coeur se remit à battre irrégulièrement sans qu'elle comprenne pourquoi ... Elle se reprit avec mal en débouchant son crayon pour commencer l'exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Yamato K. Kujô
ROYAL PRINCE of DARKNESS...Lycéen naïf et gentil fondateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : certainement à l'infirmerie

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Ven 18 Mar - 14:41

-Ta présence aussi m'est apaisante, Yamato ...

Alors Mélina ressentait également la même chose que moi, pour le fait que notre présence était apaisante pour l’un comme pour l’autre, c’est peut-être un motif pour devenir ami, j’aimerais bien, mais bon faut que l’autre personne en question le veuille aussi, mais dans le monde des Humains c’est facile de devenir ami avec quelqu’un. Bon on verra comment cette journée va finir, pour se faire une idée sur notre relation. La jeune fille me fixa quand elle avait finit sa phrase et moi, je lui répondis par un sourire, car s’était la première fois qu’on me dit que ma présence est apaisante alors que dans le passé s’était le contraire. Bon oublions le passé et laissons place au présent. Je lui proposai de commencer par les maths ou par l’anglais, même si j’ai une préférence pour l’anglais, je laissais Mélina choisir.
-Hé ben, commençons par les mathématiques, si ça ne te dérange pas ...

Non ça ne me dérange pas, de toute façon faudra bien faire tous nos devoirs, donc autant commencer par heu…le plus chiant ? Non le plus long. Je sortais mes affaires de maths et posa mon livre entre nous à la bonne page, bon il y avait à peu près de tout, des équations, des graphiques, l’étude de signe etc…..
Faut l’avouer je ne suis pas très calé en Mathématiques, disons que je suis moyen et que je bloque sur certains cours.

_ Non, ça ne me dérange pas, même si je bloque sur certain sujet.

Je vis qu’elle sorti son livre, donc je repris le mien et je le pose sur la petite table qui se trouve devant moi. J’ouvris mon cahier, je marque la date de demain, Pourquoi je marque la date de demain alors que ce n’est pas à rendre ? C’est tout simple ….enfin pour moi. C’est une manière pour me repérer sur ce qu’on à fait tels jours. Je vis à mes pieds un crayon qui ne m’appartenait pas, il devait certainement appartenir à Mélina.

-Oups, désolée.
_ Ce n’est rien !

Je me penchais pour pouvoir ramasser son crayon, mais Mélina fit également le même que moi, sa main frôla ma jambe avant d’atteindre son crayon et ma main frôla la sienne, je me mis à rougir et j’enlevais en vitesse ma main détournant légèrement ma tête, pour pas croiser le regard de la jeune qui doit elle aussi être gênée.
_ Dé….Désolé !

_________________


Invité, trouveras-tu ma véritable identité ?




Si tu as perdu le goût et perdu le chemin, si tu tiens à peine debout, si c'est la peine qui te tient. Si tu te sens seul, si t'as besoin d'une épaule, si tu te sens mal, t'hésites pas, tu m'appelles.
Si un jour ça va pas, j'espère que tu viendras... je compte sur toi,Invité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madlovechase.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Ven 18 Mar - 23:18

Mélina était si bien avec Yamato. Elle ne voulait plus bouger, ni s'en aller, tellement elle appréciait être près de lui, ici même. Elle l'aimait bien, il était si gentil, si aimable, un vrai ange tombé du ciel. Elle aimait bien lui parler, le regarder, être tout simplement en sa présence. Elle qui regrettait depuis un moment son arrivée dans le monde des humains et d'avoir quitté le royaume de démons, elle ne regrettait plus. Elle avait rencontré Yamato et cela l'avait profondément donné envie de rester. Elle voulait être amie avec lui, rester avec lui, l'écouter, parler pendant des heures. Elle était si bien qu'elle n'avait pas envie de partir. Mais elle le devrait tôt ou tard mais elle se disait qu'elle le reverrait souvent vu qu'ils étaient dans la même classe. Elle oublierait presque pourquoi elle était dans le monde des humains. Mais l'image de Kaito-sama était toujours dans son esprit. Elle voulait le retrouver à tout prix ... Mais elle désirait rester malgré tout. Même si elle retrouvait son prince, elle ne dirait à personne de son entourage qu'elle l'avait retrouvé. Car elle comprendrait Kaito-sama si il voulait rester ici, c'était si bien, mieux que dans leur monde. Et puis, il avait des personnes agréables comme Yamato. Mais elle se mit à penser que ce serait impossible de rester. Elle aimait son prince et voulait le retrouver. Elle voulait lui avouer son amour ... Elle espérait tellement faire les deux, aimer son prince et rester dans le monde des humains. Elle parut un moment sans sourire en y pensant gravement. Mais et si son prince ne l'aimait pas, en même temps, il ne la connaissait pas après tout ... Elle se faisait sûrement des films en tête. Yamato la sortit de ses pensées. Elle reprit son sourire. Puis elle devint rouge quand leurs mains se frôlèrent quand elle avait ramassé son crayon. Quelle maladroite, vraiment. Elle était impossible. Elle était maladroite qu'en présence des garçons ... ou alors que de Yamato alors ? Toujours rouge, elle mit son attention sur les exercices, gênée. Elle se reprit :

-Si tu veux, je veux bien t'aider ...

Elle détourna la tête sur le côté, embarrassée :

-Et ... est-ce que tu voudrais m'aider aussi en anglais ... je ...

Elle allait dire qu'elle bloquait sur certains sujets mais elle savait que ce n'était qu'un bout de la triste vérité. D'une voix honteuse, presque dans un souffle :

-Je suis vraiment nulle en anglais ...

Elle osa enfin le regarder, toujours rouge. Il était si mignon, Yamato. Elle se reprit, évitant le regard du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Yamato K. Kujô
ROYAL PRINCE of DARKNESS...Lycéen naïf et gentil fondateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : certainement à l'infirmerie

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Sam 19 Mar - 22:02

-Si tu veux, je veux bien t'aider ...

Je la regarde au moment où celle-ci détourna sa tête sur le côté, certainement par embarras. On était comme deux gosses n’osant se regarder plus d’une minute, peut-être parce qu’on est Timides et que pour moi ça faisait trop longtemps que je n’avais plus adressé la parole à quelqu’un, enfaite si mais c’est soit par des insultes et ces dernières étaient plutôt destinées aux amis et collaborateurs de mon père qui me prenait la tête avec leurs propositions toutes aussi loufoques les unes que les autres ou soit par des onomatopées….bref je n’étais pas vraiment bavard et je me suis enfermé dans une sorte de coquille pour me protéger. Et puis aussi j’étais assez proche d’elle et que Mélina c’est une fille et que…..Enfin bref….revenons à nos moutons. C’étais la première fois qu’on m’offre de l’aide, et faut l’avouer que j’étais surpris de sa proposition, j’aimerais bien qu’elle m’aide dans les mathématiques et puis on pourrait se voir à chaque fois que j’ai un petit souci.

_ Je veux bien de ton aide, Mélina.

C’est la deuxième fois que j’arrivais à dire le nom d’une fille, enfin trois si on compte ma chatte. La première c’est le nom de ma gouvernante : Zeselle, mon premier amour, oui ça peut paraître étrange, mais les garçons humains lorsqu’ils étaient enfants, eux aussi étaient amoureux d’une personne et dans la plupart des cas, c’était leurs premières maitresses. Leven car c’est ma meilleure amie et Mélina car je l’appréciais, elles étaient différentes des gens que je connais. Je sortis de mes pensées quand la jeune fille me demanda, si je voudrais l’aider pour l’anglais, je suis d’accord, j’ai un bon niveau en langue. Puis elle ajouta qu’elle était nulle en Anglais avec une voix honteuse, je lui pris la main.

_ Ne te rabaisse pas, Méli, je suis sûre que tu n’es aussi nulle que tu le dis et je t’aiderais en Anglais. On peut voir ça comme un échange équivalent.

Je rigolais après cette phrase, car certainement elle ne la jamais entendue et la signification de l’échange équivalent est il faut donner quelque chose en retour pour espérer recevoir quelque chose, enfin à quelque mots près. Mais c’est plus un équilibre entre les quatre éléments et est en générale imposé aux alchimistes, sorciers etc….Je ne sais pas si ici c’est la même chose…peut-être sinon il n’y aurait pas de nature.

_________________


Invité, trouveras-tu ma véritable identité ?




Si tu as perdu le goût et perdu le chemin, si tu tiens à peine debout, si c'est la peine qui te tient. Si tu te sens seul, si t'as besoin d'une épaule, si tu te sens mal, t'hésites pas, tu m'appelles.
Si un jour ça va pas, j'espère que tu viendras... je compte sur toi,Invité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madlovechase.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   Dim 20 Mar - 23:16

Mélina était bien trop nulle en anglais. Mais elle arrivait à avoir tout juste la moyenne par le plus grand des miracles. Elle faisait des efforts, elle révisait beaucoup, essayait de réviser et de comprendre. Elle n'abandonnait jamais, continuant à réviser. Elle n'aimait pas ne pas s'en sortir dans une matière. Elle s'était toujours fixé l'objectif d'avoir des bonnes notes depuis qu'elle était arrivée dans ce lycée. Yamato accepta son aide pour les mathématiques. Elle retourna sa tête vers lui et lui sourit. Elle l'aiderait, elle fera son maximum. Elle oublia le moment gênant.

-Je préfère les mathématiques à l'anglais. C'est plus simple pour ma part ... Tu peux compter sur moi, Yamato.

Elle voulait l'aider. Ne serait-ce pas ce que ferait quelqu'un pour un ami ? Méli désirait se lier d'amitié avec le jeune homme. Elle commença à écrire quand une main se posa sur la sienne. Elle sursauta puis tourna la tête vers Yamato. Elle rougit brusquement. Il avait prit la main de la jeune fille dans sa main. Le coeur de Méli battait tellement fort. Elle sentait la chaleur de la main du jeune homme sur la sienne. Elle le fixa sans comprendre. Elle allait tomber à la renverse, tellement elle était rouge. Yamato la rassura en lui disant qu'elle n'était pas si nulle que ça. Son coeur se calma. Il était si gentil. Elle se mit à penser que la main de Yamato était si douce et qu'elle voulait que sa main soit toujours dans celle du blond. Elle sourit quand il lui répondit qu'il l'aider en anglais. Oui, il était si gentil ... Il parla de l'échange équivalent. Méli connaissait aussi.

-Merci, Yamato. Tu es si gentil ... Aidons nous bien alors, Yamato.

Elle lui fit un beau sourire, contente.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Invitation pour cause de fièvre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Invitation pour cause de fièvre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT] - Gala de Charité pour les Orphelins et les Grands Enfants...
» Une invitation... surprenante [PV. Moran & Alexandre] TERMINE
» Soirée Couscous
» Invitation pour un mariage
» Invitation au souper de julien cassart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shunbun no Hi  :: Tokyo :: Les habitations :: Appartement de Yamato-
Sauter vers: