Bienvenue à Shunbun no Hi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rendez vous avec deux garçons et demi et une blonde [PV Prue][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Prudence P. Delcamps
Sweet Heart Breaker
avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 28

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Re: Rendez vous avec deux garçons et demi et une blonde [PV Prue][Terminé]   Mer 17 Aoû - 17:22

C'était rare que Prue disait j'adore à quelqu'un. Elle avait vu défilé des garçons, rarement elle disait j'adore à l'un d'eux. A part Naru, Yuki devait était le seul à qui elle avouait l'adorer. Et c'était sincère. Pas quand elle voulait faire chier un crétin pour qu'il la laisse tranquille. Non, elle avait bien dit « j'adore » sans trace de moquerie, mais plus avec des traces de sincérités. Elle ne savait pas pourquoi mais elle trouvait le jeune homme intéressant et amusant.

Il avait beau être distant, paraître non amusant, avoir l'air d'être ennuyeux … Aux yeux de Prue, il lui avait paru autrement. Elle ne saurait dit pourquoi. C'était ainsi. Bizarrement, il l'amusait, il était trop mignon. Pas physiquement mais dans sa façon d'être. Incompréhensif et dur à expliquer. Très dur. Comment mettre sous mot ce qu'elle ressentait ? Pas de l'amour, mais de l'amitié. Elle l'adorait. Sa façon d'être, son comportement. Il la faisait sourire. Pourtant, il avait tout pour qu'elle le déteste. Distant, ennuyeux, froid, … Le genre de personne qui l'énervait et qu'elle faisait tout pour faire changer.

Lui, c'était différent. Ca lui était propre d'être ainsi. Elle avait essayé de faire en sorte qu'il se lâche sans vraiment y arriver. Enfin peut-être que si. D'une certaine manière, il s'était lâché au jeu tape-taupe … Et le simple fait de l'avoir vu jouer avait fait battre d'une manière étrange son coeur. Franchement, elle ne saurait dit quoi à ça. Elle se perdait, se mélangeait. Elle avait mal de l'avouer, bizarrement. Mais c'était ainsi, elle l'adorait. Il était si mignon, si adorable … A croquer !

Elle lui avait sauté dessus, toute excitée mais pas de la même manière dont elle était quand elle avait envie d'un mec. Non, c'était différent. C'était un câlin purement amicale comme si elle prenait dans ses bras un gros matou et se plaisait à le dorloter. Oui voilà à quoi Yuki pouvait être pour Prue. Un être adorable à câliner en permanence telle une grosse peluche bien douce qu'on veut garder contre soi pendant des heures. C'était étrange et ainsi … Pauvre Yuki. Elle ne pouvait le lâcher.

Ce pauvre Yuki demanda pourquoi. Pourquoi l'adorait-elle ? Ben, comment expliquer une chose dont la personne concernée ne saurait répondre ? Hein ? Elle l'adorait, pis c'était tout ! Pas besoin d'explication, bon sang. Elle ne saurait se passer de la présence du jeune homme comme celle de Naru. C'était ainsi et pas autrement. Cherchez pas à comprendre !

Pendant qu'Ame recula cette pauvre Haru qui faillit frapper ce pauvre Yuki. Elle l'aurait fait, Prue lui aurait rendu la monnaie de sa pièce. On tape pas son Yuki. Oh punaise, maintenant, elle disait « mon ». Punaise, lâche le, la blonde, il est pas à toi, merde ! Lâche le, je te dis ! Bah, elle écoute pas … Elle se frotta même à lui. Pourquoi la scène me donne envie d'aller taper les murs au fait ? Hein ? Non, ne répondez pas … C'était plutôt une massue que je vais envoyé à une certaine blonde dans deux minutes …
Reviens au sujet …

Bon alors, toujours contre lui, elle s'écarta un peu sans pour autant le lâcher. Elle le fixa dans les yeux, tout sourire :


-Il y pas d'explications, c'est ainsi ! Je t'adore, t'es trop chou !!!

Elle colla sa joue contre celle du jeune homme, les frottant l'une contre l'autre. Puis elle le lâcha enfin pour accourir vers une machine pour attraper les peluches. Elle mit une pièce et essaya d'attraper une jolie peluche. Comme par hasard, elle arriva à en chopper une et qui plus est un chat trop mignon gris … Non, pas vraiment par hasard, fallait dire qu'elle jouait beaucoup à ces jeux-là … Elle prit la peluche puis l'amena vers Yuki en la lui tendant :

-C'est pour toi, Yuki-kun ! Il est aussi mignon que toi !

Elle la mit dans les mains du jeune homme puis elle l'embrassa sur la joue, toute contente. Bon, c'était sûrement le coup sur la tête, il lui a faire perdre des neurones ! Pas d'autres explications … Bon, ok, non, elle était toujours comme ça. Elle l'adore, point final. On pouvait rien faire contre ça.
Malheureusement.

_________________



"Tu sais mes désirs de femme Tu perces les secrets de mon âme
Même si j'ai peur de l'amour Ta vie donne un sens à mes jours
Est-ce qu'un jour Tu pourrais croire que je donne
Mon amour Si tu veux le recevoir
Est-ce qu'un jour Je serai pour toi la bonne
Mon amour Comme, comme un miroir
Je reste là Je t'aime et je t'attends
Je t'attends"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rendez vous avec deux garçons et demi et une blonde [PV Prue][Terminé]   Jeu 18 Aoû - 2:30

Yuki ne comprenait réellement pas pourquoi il était adorable. Faut dire qu’on lui disait aussi rarement que les fois où on aperçoit une étoile filante. Lui, il avait l’habitude qu’on s’éloigne de lui et qu’on dise qu’il était méchant.
Surement pas qu’il était adorable. Mais les fait était là. Prudence le câlinait sans s’arrêter, semblait le prendre pour un nounours à taille humaine, et voulait profiter de lui – et sûrement pas qu’un peu – en le serrant bien fort, sans que Yuki ne puisse dire quoique ce soit. Et bien soit, si elle voulait.
Hein ? Pourquoi Yuki ne se débat pas ? C’est très simple mes enfants : Yuki est habitué à Haru. Haru est une espèce de bombe d’affection géante qui explose quand elle en a pas assez. Un vrai koala qui s’accroche souvent à son cousin en le prenant réellement pour sa peluche. Et je ne rigole pas. En plus, elle fait ça aussi avec ses amis, comme avec Arisu. Bon avec Arisu c’était quand il y avait du soleil et qu’elle dormait sur elle.
Mais passons. Tout ça pour dire que Yuki, ça le dérangeait un peu, mais qu’il allait pas se plaindre.

Et puis, d’après la blonde il n’y avait pas d’explications à l’adorer. Et qu’il était trop chou. Sérieusement, Yuki ne comprenait vraiment pas. Il avait beau réfléchir, il ne voyait pas en quoi il était chou, ni ce qu’il avait fait pour l’être. Ah petit naïf, réfléchit un peu voyons.
Et voilà qu’elle faisait un joue contre joue, à la manière d’un chat, ce qui ne dérangea pas trop Yuki quoiqu’un peu plus que le câlin, et ses sourcils se fronçèrent un peu. Même si l’humain ressemblait curieusement à un chat, il n’aimait pas trop non plus qu’on lui fasse trop de trucs pour les « gosses » soi-disant. Comme par exemple donc : le frottage de joues.

Et puis voilà que Prudence s’enleva comme elle était venu.
Pendant ce temps, Haru câlinait Ame – manque d’affection -, qui se laissait faire en frottant la tête à sa cousine. Contrairement à son frère jumeau, Ame était dix fois plus affectueux.
Yuki regarda la blonde jouer à un jeu stupide et impossible ou il fallait attraper une peluche, et il fut surpris qu’elle parvienne à l’attraper. Rare étaient les gens qui y arrivaient. En plus, ce fut étrange comme coup de destin, et peut-être était-ce fait exprès, mais elle avait attraper…Un chat.

A peine la peluche fut-il dans les mains de Yuki, qu’il eut comme un changement d’attitude. Il devint un peu enfantin, et commença à caresser la tête du chat tout timidement, un peu comme si c’était un vrai. Et il émit un sourire doux, qu’il ne réservait qu’aux chats – et aux sucettes accessoirement –
Haru dans son coin, eut un sourire heureux de voir son cousin comme ça, et jura une énième fois qu’elle allait adopter un chaton pour lui emmener tout le temps, juste pour le voir dans cet état. Le sourire de Yuki n’était pas beau. Il était mignon. Presque un sourire de gosse en fait. Il poussait des petits bruits de joie, de celui content de voir un chat. Même si ce n’était qu’une peluche, cela suffisait entièrement. Il le caressait tout en souriant, comme si c’était un vrai et, regarda Prudence en souriant, réellement. Après tout, elle n’était pas si…Hum… huuuum… Jesaispasquoi que ça.

- Merci

Y a vraiment que quand il a un chat dans ses mains qu’il est comme ça. Ah bon sang… Et Haru qui souriait joyeusement, toute heureuse de voir un Yuki qui sourit parce qu’il sait qu’il peut sourire.
Et Yuki qui caressait le chat tout gentiment.
Ame se mit à rire. Son frère jumeau était vraiment excellent n’empêche.
Revenir en haut Aller en bas
Prudence P. Delcamps
Sweet Heart Breaker
avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 28

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Re: Rendez vous avec deux garçons et demi et une blonde [PV Prue][Terminé]   Ven 19 Aoû - 21:26

Prue regarda le jeune homme prendre la peluche. Il lui était rare d'offrir quelque chose à quelqu'un. Des amis, elle n'en avait jamais vraiment eut beaucoup depuis son arrivée au Japon. Et même aux Etats-Unis, elle n'en avait qu'un. Et encore, ce n'était que le fils du jardinier, simple et tolérant. Le seul avec qui elle avait entretenu un lien. Mais depuis la mort de ses parents, elle n'avait plus de nouvelles de lui …

Mais elle avait rencontré Naru, heureusement. Grâce à ça, elle avait un peu changé petit à petit. Oubliant son égoïsme. Elle n'avait plus ce pincement au coeur. De se sentir seule. Complètement seule. Elle était heureuse de l'avoir rencontré. Et là, son coeur ne cessait de battre étrangement. Ca faisait mal et bien à la fois. La solitude s'enlevait, comme un voile sur le soleil. Elle avait eut envie de faire plaisir à Yuki. Car elle le considérait comme son ami. Elle voulait tellement être ami avec lui. Ca lui ferait mal si le garçon la détestait …

Pendant que Yuki gagatisait sur la peluche, un chat, il devait sûrement adoré les chats, le visage de Prue se décomposa lentement. Son sourire s'enfouit au loin, son regard se voilant de tristesse, tout à coup. Subitement, elle se sentit plonger à nouveau dans une sorte de demi rêve qui semblait si réel. Ca ne lui arrivait plus depuis qu'elle était au Japon. Avant, elle avait ça quand elle avait une pensée ainsi qu'une émotion trop poignante.

Yuki et les autres disparurent, le décor changea également. Les jeux furent remplacé par un salon à l'allure lugubre. Ce lieu était là où la famille Delcamps s'était réunis en ce jour noir. Prue, âgée de 15 ans, des sillons de larmes sur les joues, portant le cadre photo de ses parents décédés. Des gosses passèrent sur ses côtés en courant et se chamaillant. Prue entendait les bribes de voix assez fortes des membres de la famille entrer dans la pièce sans se soucier d'elle. Ils parlaient d'elle pourtant, se disputant presque. Oui, ils se demandaient avec énervement où casait cette folle.

Non seulement, ils ne se souciaient pas d'elle mais ils la traitaient sans retenues dans la demeure famille. Ca semblait si réel, que dans la réalité, Prue eut mal et une larme coula sur sa joue. Haru, Ame et Yuki se demanderaient sûrement quoi. Mais pour le moment, Prue était encore dans son rêve sans pouvoir en sortir. Elle se vit avancer vers un jeune garçon auquel elle essayait de sourire. Celui-ci la regarda bizarrement. Prue sortit de sa poche une peluche et l'avança vers son cousin « c'est pour toi ». Le garçon eut un air de dégoût et on entendit la voix éraillée d'une mère. « J'en veux pas de ta sale peluche, garde-la ! » Le petit poussa la peluche du dos de sa main, violemment.

La peluche tomba comme au ralenti. Elle voulait juste faire plaisir à son cousin, pensant qu'il l'aimerait bien, ils s'étaient toujours bien entendu par le passé. Bizarrement, aux décès des parents de Prue, le garçon n'était plus le même … Le coeur de la blonde se serra. Elle avait peur depuis ce jour de se faire des amis. Elle avait peur d'être rejeté de la sorte. Pourtant, il lui semblait avoir calmé cette peur. Elle avait même offert la peluche à Yuki. Elle revint à elle quand il lui dit merci. La réalité reprit brutalement place autour d'elle. Elle fixa le jeune homme qui la fixait aussi en souriant. Elle, elle pleurait sans que les autres autour ne sache :


-Tu ne vas pas la jeter ? Elle te plait vraiment ?

Elle se croyait encore dans une sorte de demi réalité. Mais se reprit aussitôt, reprenant contact. Elle ravala sa salive, essuyant ses larmes. La réalité était tout autre, elle devait se reprendre. Elle se maudit d'avoir encore ce genre d'hallucination. Yuki ne devait pas être comme son méchant cousin. Elle n'était pas folle. Elle devait le prouver. Elle ne voulait pas que Yuki la trouve folle et l'évite.

-Ha désolée, je ne sais ce qui m'a prit …

Elle reprit son sourire enjouée puis pensa à quelque chose pour éviter les questions trop embêtante. Elle se rappela qu'en plus des jeux, il avait un stand avec de la glace et surtout de la glace pilée à différents senteurs. Elle accourra vers le dit stand, reprenant son ancien comportement, effaçant son pincement au coeur. Elle s'acheta un gobelet de glace pilée à la fraise et revint vers Yuki :

-Ha c'est bon ce truc, vous en voulez ?

Soudainement, elle reçut de l'eau sur elle. Le gars qui avait trébuché avec son verre s'excusa avant de partir voyant la fureur de la blonde. Elle n'a pas le temps de se reprendre qu'un deuxième garçon passa et la bouscula. Sans faire exprès, surprise, sa main se leva et le contenu de son gobelet s'envoya sur le pauvre Yuki à un niveau … Enfin, en bas de la ceinture. Le pauvre …

-Oups ! Je suis vraiment désolée Yuki ! Vraiment !

Elle se mordit la lèvre, embêtée. Elle, mouillée à sa robe en jean et lui à son pantalon. Ben bonjour les dégâts ! Pauvre Yuki, en plus c'était de la glace pilée pour lui ...

_________________



"Tu sais mes désirs de femme Tu perces les secrets de mon âme
Même si j'ai peur de l'amour Ta vie donne un sens à mes jours
Est-ce qu'un jour Tu pourrais croire que je donne
Mon amour Si tu veux le recevoir
Est-ce qu'un jour Je serai pour toi la bonne
Mon amour Comme, comme un miroir
Je reste là Je t'aime et je t'attends
Je t'attends"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rendez vous avec deux garçons et demi et une blonde [PV Prue][Terminé]   Dim 21 Aoû - 2:57

[J’écoute une musique déprimante, merveilleux, ça va me faire écrire un trop bon post ! *sort les kleenex*]

Yuki ne comprenait pas vraiment quand les gens l’aimaient. Parce que comme il n’exprimait jamais de réels sentiments, comme il était froid, qu’il rejetait les gens, qu’il avait du mal à sourire, parce que selon lui, sourire devait se faire qu’avec une bonne raison, personne n’osait l’approcher. S’il avait ce caractère pourri, était-ce parce qu’il en voulait à ses parents biologiques de l’avoir abandonné ? D’avoir fait de lui l’aîné de la famille, le responsable de son jumeau ? Il ne savait pas. Ses deux parents adoptifs, étaient le couple le plus beau du monde, ils s’aimaient à la folie, et ils chérissaient leurs trois enfants. Et pourtant, et pourtant, Yuki avait ce caractère pourri que personne ne pouvait supporter.

Personne ? Si. Ceux qui le connaissaient réellement. Yuki était comme un chat. Il était méfiant, il ne faisait confiance à personne au début. C’est toujours comme ça. Et puis peu à peu, il se fait amadouer, on découvre ses points faibles, les choses qui le font sourire, les choses qui le font réagir tant il est impulsif, on découvre que dans le fond, il est peut être calme, sérieux et semble ne jamais être heureux, mais en vérité c’est tout autre. Il est heureux à sa manière, d’une manière si silencieuse qu’il faut le connaître par cœur pour le voir. Il n’y a en ce monde actuellement que cinq personnes qui parviennent à cet exploit. Ame, Kyogi, William, Kaze et surtout Haru. Ils savaient que même si Yuki ne le montrait pas, il aimait les gens, à sa manière. S’il disputait Haru, c’est parce qu’il s’inquiétait pour elle, parce qu’il ne voulait pas qu’elle fasse des conneries, si stupide qu’elle était.

Mais ça, quasiment personne ne le remarque. Tout le monde le voit comme un chat errant, l’évite un peu. Après tout, il est ennuyeux non ? Et puis, on découvre qu’on peut l’embêter facilement, qu’il rougit au premier contact affectueux qu’on lui fait, qu’il sourit à la simple présence d’un chat ou d’une sucette. On le trouve mignon, on se rend compte qu’on a eut tort, et étrangement, un certain lien se forme. On commence à l’apprécier, à se dire que dans le fond il n’est pas si stupide que ça. C’est pour ça qu’on aime Yuki. Parce qu’il est mignon à sa façon.

Il peut-être exaspérant, chiant, méchant, vilain, pas gentil doudou, il reste quelqu’un d’attentionné, amusant, et patient. Enfin patient, ça dépend avec qui.
Dans tous les cas, mis à part ceux reçu par sa famille et celui que Yuui lui avait offert, qu’il avait malencontreusement perdu dans le vent il n’avait jamais reçu de cadeaux. On ne lui en avait jamais donné. Ce que venait de faire Prudence, était son premier cadeau d’un ami. Parce que là, on ne peut pas le nier non ? Prudence était son amie. Et peut-être aussi celle de Haru et Ame, mais ces deux là servent surtout de traducteur de Yuki.

Yuki gagatisait sur la peluche, complètement pioupiou dans son monde de chats qui miaulent et qui ronronnent. Il souriait comme un enfant, comme si un gosse venait de reçevoir le plus beau cadeau du monde. Comme s’il assistait aux retrouvailles d’un bébé chaton et sa maman.
Haru sembla remarquer que Prudence semblait être complètement ailleurs. Seulement, par pur politesse, elle n’en fit aucune remarque, et détourna son regard vers Yuki. Elle ne connaissait qu’à peine la blonde, et timide comme elle était, elle n’allait pas lui demander de déballer toute ses pensées juste parce qu’elle avait remarqué que quelque chose allait mal. Même si elle avait affreusement envie de l’aider.

Alors que Yuki venait de remercier la blonde, il se rendit compte qu’elle pleurait, et ne comprit pas bien pourquoi. Qu’avait-il fait pour que des larmes coulent de ses joues ? Qu’avait-il fait pour qu’elle soit ainsi ? Avait-il dit quelque chose de mal ? Il ne voyait pas, il ne comprenait pas, il était totalement perdu, et encore plus quand elle lui demanda s’il n’allait pas la jeter, cela perturba, non pas que Yuki mais aussi Haru. Ame, lui, savait que s’il fallait quelqu’un pour réconforter les autres, son frère et sa cousine suffisaient à eux deux, vu qu’ils se soutenaient mutuellement ensembles, déjà.

Peut-être qu’elle, elle avait déjà offert quelque chose à quelqu’un d’autre et qu’il l’avait jeté. Mais Yuki ne jetterais pas le premier cadeau qu’on lui offrait, oh non. Surtout d’une personne qu’il commençait à bien aimer. Après tout, comment détester quelqu’un qui vient de vous dire « je t’adore » ? C’est impossible.
Prudence sembla aller acheter quelque chose, et pendant cet instant, Haru et Yuki échangèrent quelques mots :

- Pourquoi elle a parlé de jeter cette peluche…
- Je sais pas. Mais tu veux pas la jeter hein ? Sinon tu me la donnes !
- Je la jetterais pas, idiote. J’ai aucune raison de faire ça.
- Parce que tu aimes les chats, et/ou parce que tu l’aimes bien ?


Yuki ne répondit pas, vu que Prudence sembla revenir, avec une glace pilé. La glace c’était bon. Enfin selon Haru qui avait le don de bouffer tous les cornets de glace à la vanille qui pouvaient se trouver sur son passage. Elle aimait aussi la glace au citron et…Bon on s’en tape d’Haru. Yuki il aimait la glace à la fraise. Et aussi au citron. Et à la framboise. En fait, il n’était vraiiiment pas difficile.
Un type stupide sembla l’asperger sans vraiment le vouloir ce qui sembla énerver la blonde. Yuki ne fit aucun commentaire, Haru traita le type de « vilain doudou » et Ame eut un sourire un peu « froid » en direction du type.

Et puis, soudain…
Sans trop comprendre ce qu’il se passa, le bas de Yuki se retrouva rempli d’une jolie glace pilée goût fraise. Qui veut lé…Euh j’ai rien dit. Prudence sembla s’excuser, ce qui était la moindre des choses, et le chat poussa un long soupir. Bon, il n’avait plus qu’à trouver un autre pantalon une fois rentrer chez eux.

- Haru, cherche des serviettes.
- WAF !


Ce n’était pas méchant rassurez vous. Yuki avait l’habitude de donner des ordres à Haru, qui les exécutait sans trop se plaindre. De toute façon, ses deux là s’adoraient à leur façon. Yuki protégeait Haru, et Haru protégeait un peu Yuki en faisant de son mieux pour qu’il soit heureux. La jeune fille revint avec des serviettes et en tendit rapidement à son cousin et à sa camarade de classe
Yuki commença à s’essuyer et fit :

- Tu sais, je ne jetterais pas ta peluche. Je n’en vois pas la raison. Un ami, ou même quelqu’un t’offre un présent, tu ne peux pas le refuser, parce qu’il veut te faire plaisir. Donc je ne peux que te remercier et garder ce chat.

Il eut un fin sourire, en regardant le chat qui était à présent dans les bras d’Ame le temps que son propriétaire essaie de réparer les dégats de son pantalon – ce qui semblait être plutôt dur -. Pendant ce temps Haru semblait plonger dans un mauvais souvenir à son tour, et se reprit bien vite en encourageant Yuki qui eut envie de lui dire d’arrêter de repenser à « ça », mais ça ne servirait à rien. Comme d’habitude.
Il parvint à s’essuyer à peu près, et regarda l’état de Prudence de son côté.

[Qu'est ce que je disait <3 Merci How to save a life <3]
Revenir en haut Aller en bas
Prudence P. Delcamps
Sweet Heart Breaker
avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 28

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Re: Rendez vous avec deux garçons et demi et une blonde [PV Prue][Terminé]   Mar 23 Aoû - 22:06

La maladresse des garçons était vraiment désespérante. Deux d'un coup dans le même espace temps. Deux crétins, l'un qui a renversé de l'eau sur la robe en jean de Prue et l'autre l'a bousculé, de ce fait, renversant sa délicieuse glace pilé goût fraise sur ce pauvre Yuki. Il avait de quoi enragé et massacrait tout le monde. Bon, pas à ce point-là, sauf si ça aurait été du Ice Tea qui aurait été gâché … Mais au fait … C'était vraiment de l'eau qui s'était renversé sur elle ? Ca avait l'air autre chose et la senteur également.

Elle fit des gros yeux, attrapant de ses doigts un bout de tissu au niveau de sa poitrine et renifla. N'importe qui pourrait la prendre comme folle vu ce qu'elle faisait là. Elle tira une sale tronche en reconnaissant la senteur. Du Ice Tea ! Sacrilège ! Où était l'énergumène qui avait osé faire ça ? Pourquoi n'avait-elle pas capté plus vite ? Dans un sens heureusement pour le garçon car il aurait passé à la moulinette … Elle était dans une rage terrible.

Mais elle se calma en regardant Yuki qui ne disait rien. Si il ne s'énervait pas, alors elle n'avait pas à s'énerver non plus. Elle allait être calme et ne pas péter un plombs. Elle se figea, passant sa langue sur ses lèvres. Rien que de le voir avec le bas mouillé avec de la glace pilée senteur fraise, elle se sentit bizarre, sur le coup. Han, gâcher de la telle glace, franchement, quel blasphème … Elle eut un sourire sadique, s'approchant un peu de Yuki, avec en tête de lécher à ce niveau là …

Yuki demanda des serviettes à Haru, qui très gentille, alla en chercher rapidement. Prue s'approchait toujours, comme hypnotisée, vers le jeune homme. Mais Haru revint à ce moment-là, passant entre eux, stoppant la blonde qui se réveilla de cette demi-torpeur. Elle sourit en coin, soupirant plusieurs fois, discrètement, comme si elle était sur le point de tuer quelqu'un. Elle se calma rapidement. Elle prit la serviette :


-Merci, Haru …

Le ton de la voix était exaspérée, sans que personne n'en sache la raison. Elle passa la serviette sur elle mais elle savait pertinemment que le mal était fait. Le truc avec l'Ice Tea c'était que ça tâchait et même une serviette et un peu d'eau ne pouvait effacer les dégâts. Yuki, lui, pouvait arranger rapidement les dégâts, enfin, pas aussi facilement, vu qu'il y a du colorant fraise mais, c'était plus simple.

Elle inspira fortement, avec une envie de meurtre … Mais rapidement, elle se calma, en entendant Yuki prendre la parole. Elle reposa son regard sur lui. Elle eut un sourire, faible, mais il était présent sur ses lèvres, en tout cas. Elle soupira, arrêtant d'essayer de rattraper les dégâts. Si elle retrouve ce crétin, elle l'assommera dix fois avec une massue bien lourde.


-Vas-t-en dire ça, à mon crétin de cousin …

Elle se reprit, voyant le ton qu'elle avait employé et les paroles dites. Elle sourit à Yuki, se jetant presque sur lui. Elle le prit dans ses bras, toute contente :

-Je t'adore ! Car t'es trop gentil !

Puis elle recula pour le prendre par le poignet et le tira hors de la salle d'arcade. Elle ne tenait vraiment pas cinq minutes sans vouloir changer entre deux. Elle l'attira dehors avec une idée en tête qui était rafraichissante.

-Et si on allait à la piscine ?

Elle se tourna vers eux avec un grand sourire.

-J'ai trop envie de sauter dans de l'eau fraîche ! Ha le bonheur !!! Allez dis oui !!!

Elle se mit en mode petite fille irrésistible se collant à Yuki.

-On va chercher nos affaires et on se rejoint à la piscine ? Allez !!!

_________________



"Tu sais mes désirs de femme Tu perces les secrets de mon âme
Même si j'ai peur de l'amour Ta vie donne un sens à mes jours
Est-ce qu'un jour Tu pourrais croire que je donne
Mon amour Si tu veux le recevoir
Est-ce qu'un jour Je serai pour toi la bonne
Mon amour Comme, comme un miroir
Je reste là Je t'aime et je t'attends
Je t'attends"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rendez vous avec deux garçons et demi et une blonde [PV Prue][Terminé]   Ven 26 Aoû - 19:36

Il lui sembla qu’elle parla de son cousin, il ne savait pas qui était son cousin, ni trop ce qu’il avait fait, mais en tout cas, elle n’avait pas trop l’air de l’aimer vu le ton qu’elle avait employé. Lui il n’avait qu’une cousine – enfin pas vraiment vu qu’Haru n’était pas fille unique -, et ça lui suffisait amplement. Ses deux autres cousines et son seul cousin, ils n’étaient jamais là. Bref on s’en fichait, toujours est-il, que Prudence le serra dans ses bras et lui annonça qu’elle l’adorait parce qu’il était trop gentil. Alors comme ça si Haru était trop gentil, lui aussi ? Peut-être. En fait, il la cachait biens a gentillesse, mais il était vrai qu’il était aussi gentil que sa cousine, enfin quand même un peu moins, parce que Haru et la gentillesse c’était une longue et tendre histoire d’amour.

Et puis soudain elle le prit par le poignet sans qu’il comprenne vraiment trop pourquoi, et l’attira dehors. Haru et Ame tels de bons chienchiens suivirent leur cousin/jumeau selon la personne en souriant tout deux, trouvant la situation amusante. De plus, ils étaient content parce que quelqu’un appréciait Yuki à sa juste valeur, et c’était bien la première fois que cela arrivait.
Quoi comment ça y a eut Yuui ? Yuui il voulait juste mettre Yuki dans sa poche. L’avoir pour un soir, juste faire semblant de l’aimer. Et Yuki avait été assez naif pour le croire. Bon, oublions cette partie et ne pensons qu’à Prudence. Elle demanda s’ils pouvaient aller à la piscine. Au mot piscine, il y eut plusieurs réactions.
Haru sauta de joie
Ame en ria
Et yuki…Eut un air très,pas content. Enfin pas dans le sens de la colère, pas dans le sens qu’il était énervé contre Prudence, non, en fait c’est juste qu’il ne savait pas nager, donc lui et l’eau c’était…Une longue histoire de Haine.

Et Prudence qui ovulait qu’il dise oui, lui qui n’aimait pas l’eau, il n’était pas prêt de dire oui. Il était toujours dans le petit bain quand il y allait, et il ne bougeait pas, parce qu’il ne savait vraiment pas noyer. Un jour, Haru l’avait pousser par mégarde dans l’eau, et il s’était noyer. Ame avait du le sauver parce qu’Haru ne savait nager que dans l’eau et que ce jour là elle avait oublier ses lunettes de plongée.

- OUIIIIII !!!

Non ceci n’est pas Yuki, Yuki lui il ose pas dire non, parce qu’il veut pas la blesser, mais il refuse de dire oui. Le type aux cheveux blancs déteste l’eau, vous pensez vraiment qu’il va dire oui ? Non ! Donc oui, la personne qui vient d’hurler c’est Haru. Parce que Yuki, lui il reste muet. Mais de toute façon il sait qu’il n’a pas le choix, parce que voilà qu’Haru le tire de force, sous le sourire d’Ame

- Allez Yukiki, un petit peu d’eau ne te feras pas de mal.
- Espèce de chat sauvage !


Les deux embètaient leur Yuki préféré, et le trainèrent en direction de chez eux

- Prudence-chan ! On se donne rendez vous devant la piscine ! Avec plaisir ! Même si Yuki veut pas parce qu’il sait pas nager et qu’il aime pas l’eau !!!

Au revoir Haru et à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Prudence P. Delcamps
Sweet Heart Breaker
avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 28

Vie privée
Classe: Stellaire
Identité:
Relations:

MessageSujet: Re: Rendez vous avec deux garçons et demi et une blonde [PV Prue][Terminé]   Dim 28 Aoû - 22:05

(Suite ICI)

_________________



"Tu sais mes désirs de femme Tu perces les secrets de mon âme
Même si j'ai peur de l'amour Ta vie donne un sens à mes jours
Est-ce qu'un jour Tu pourrais croire que je donne
Mon amour Si tu veux le recevoir
Est-ce qu'un jour Je serai pour toi la bonne
Mon amour Comme, comme un miroir
Je reste là Je t'aime et je t'attends
Je t'attends"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rendez vous avec deux garçons et demi et une blonde [PV Prue][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rendez vous avec deux garçons et demi et une blonde [PV Prue][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» rendez-vous avec le diable - kélia&xénosis
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shunbun no Hi  :: Tokyo :: La ville :: La grande place-
Sauter vers: